Origine du cochon d'Inde

Le cochon d'Inde est un petit rongeur de la famille des cavidés, il fait partie des NAC (Nouveaux Animaux de Compagnie), il fait partie de l'ordre des herbivores.

C'est un compagnon idéal, il est sociable, gentil, il est souvent choisi comme compagnon pour un enfant ou lorsque l'on ne dispose pas d'assez d'espace pour adopter un chat ou un chien.

Le cochon d'Inde ou cobaye est issu du Cavia Aperea vit à l'état sauvage en Amérique du Sud. On le trouve dans les régions tempérées de la Colombie jusqu'au Chili, en passant via l'Argentine, puis les Andes jusqu'à 5 000m d'altitude.

cavia-aperea-origine-du-cochon-d-inde

Cavia Aperea

Histoire du cochon d'Inde

En 1758, le naturaliste suédois Carl Von Linné le décrit pour la première fois.

 

Les cochons d'Inde été élevés dans les cuisines où ils pouvaient se balader comme ils le désiraient. On les élevait pour nourrir la population, mais aussi comme animal de compagnie pour les enfants. A cette époque, le cochon d'Inde été offert comme un cadeau (pour une cérémonie).

 

Les Incas l'ont domestiqué, ils l'appelaient "cabiai", ils l'élevaient pour leur culte (sacrifice à leurs dieux) et aussi pour leurs chairs délicates.

En 1540, les conquistadors l'appelaient "petits rongeurs piailleurs". Francisco Pizarro (conquistador espagnol) investit l'empire Inca au Pérou, toutes les richesses y compris les animaux sont importés en Europe, le cochon d'Inde est devenu très rapidement populaire. A la même époque, on pensait que Christophe Colomb avait découvert la route des Indes. Contrairement à ce qu'on pense le cochon d'Inde n'est porcs et ne viennent pas des Indes.

 

Les cochons d'Inde noirs étaient sacrés, c'était la couleur la plus difficile à trouver, la plupart des cochons d'Inde était marron ou gris.

Espèce et homme

Le cobaye a été domestiqué à l'époque précolombienne, en élevant un cochon d'Inde sauvage Cavia Aperea. Le cobaye est toujours élevé traditionnellement dans les Andes pour sa chair, en particulier en Equateur, au Pérou, en Bolivie.

Viande

Dans les pays tropicaux, ils élèvent le cobaye surtout pour sa chair. Ils sont consommés en Amérique du Sud sont d'une variété particulière appelée cuy. Ils sont beaucoup plus gros (environ 4 kg) que les cochons d'Indes domestiques. Personne ne connaît leur espérance de vie, vu qu'ils sont tués rapidement pour la consommation de viande.

En Amérique du Sud et en Caraïbes

Le cobaye commun a été domestiqué la première fois par les Incas en Amérique du Sud (anciennement le Pérou). Des cobayes ont été retrouvés en tant que nourriture dans des tombes au Pérou.

Le cobaye est le plat des fêtes et des banquets de mariage péruviens, ces animaux sont utilisés pour absorber les mauvais esprits lors des rituels de guérisons traditionnels. Manger du "cuy" noir guérirait l'arthrite.

 

Le cobaye est un plat réputé dans les cuisines péruvienne, bolivienne, équatorienne et sud-colombienne. 65 millions de cuyes sont consommés annuellement au Pérou, sa présence dans la culture populaire locale est telle que le repas (la cène) servi aux apôtres de Jésus-Christ est un plat de cobaye, sur la représentation picturale faite dans la cathédrale de Cuzco.

En Afrique

Le cobaye est une viande de plus en plus recommandée par les diététiciens dans certains pays africains comme source de protéines afin de pallier les maladies liées à la malnutrition et à la sous-alimentation. Cet élevage est pratiqué de façon traditionnelle, à l'intérieur des cuisines.

 

En Europe

Le cobaye était un animal de boucherie durant les deux guerres mondiales au XXe siècle. En France de nombreux témoignages indiquent que les ciboyes étaient régulièrement consommés dans le Limousin jusqu'au milieu des années 1970.

cochon-d-inde-noir

Cochon d'Inde guérisseur

Origine du cochon d'Inde

Les cochons d'Inde été considérés comme guérisseur de mauvais esprit lors de rituels traditionnels. Selon les adages de la médecine des Andes, on frottait un cochon d'Inde sur le corps du malade et dés que l'animal se mettait à couiner, cela signifiait qu'il avait identifié la zone infectée.

 

Encore de nos jours, il a un rôle important dans les médecines de certains peuples, où la médecine occidentale est absente ou est considérée avec crainte.

Arrivés en Europe

Au début du XVIII éme siècle, les marchands anglais, hollandais transportés les cochons d'Inde sur des bateaux. Une fois sur le continent, ils furent domestiqués, tout d'abord comme source de nourriture, puis grâce à la bienveillance, sociabilités des cochons d'Inde, ils sont devenus des animaux de compagnie très appréciés des aristocrates.

Utilisés dans les laboratoires

Au XIXe siècle, la médecine découvre l'usage du cochon d'Inde dans les laboratoires. 

Dans les laboratoires, c'est le sujet de nombreuses recherches médicales, surtout en génétique, en nutrition, en toxicologie. Les études sur le cochon d'Inde sont à l'origine de la découverte de la vitamine et sa nécessité pour notre organisme.

Grâce aux cochons d'Inde et aux contrôles pratiqués sur lui que les laboratoires ont pu découvrir qu'elle est la bactérie origine de la tuberculose.

 

Au XIX éme siècle, le cochon d'Inde devient animal de laboratoire, plusieurs savants lui doivent leurs découvertes (Von Behring, Koch, Pasteur, Roux).

 

Dans le passé, ces rongeurs ont été utilisés pour isoler différentes contraintes bactériennes, mais aujourd'hui ils sont remplacés par les rats et les souris.

Animal de compagnie

Vers 1950, le cobaye sort des laboratoires grâce à son comportement placide, il devient un animal de compagnie.

Le cochon d'Inde est un animal domestique de plus en plus courant en raison de son faible coût et de sa non agressivité vis à vis des humains. Il est souvent choisi comme compagnon pour un enfant ou lorsque l'on ne dispose pas d'assez d'espace pour adopter un chat ou un chien.

 

Contrairement à d'autres rongeurs, souris notamment, le cobaye ne dégage qu'une faible odeur.

La détention d'un cobaye tout seul est interdite en Suisse au titre de la loi sur la protection des animaux de 2008.

Animal de concours

Les concours de cochons d'Inde sont surtout en vogue en Allemagne et dans les pays anglo-saxons.

 

Les lignées sont sélectionnées avec patience selon les critères très précis, et les individus choisis pour concourir sont soignés tout particulièrement dans les deux ou trois mois avant la date d'exposition : cage individuelle pour les mâles, petits groupes de 2 ou 3 pour les femelles, nourriture, litière de choix, toilettage.

 

Toutes les dispositions sont prises pour que l'animal soit au mieux de sa forme le jour J afin d'être le gagnant de sa catégorie.

animal-de-concours

Le nom du cochon d'Inde dans le monde

  • Angleterre : «Guinea pig » ou « Cavies »
  • Allemagne : «Meerschweinchen » veut dire «petit cochon de mer» 
  • Espagne : «Conejillo de indias » (petit lapin d’Inde) ou « Cobaya »
  • France : «Cochon d’Inde, Cobaye, Cavia ou Kobé »
  • Hollande : «Meerzwijn » (cochon de mer) ou « Guinees bigetje » (cochonnet de guinée). Aujourd'hui il est appelé « Cavia »
  • Italie Porcellini d'India a la même signification en France
  • Occitanie : le dénommé Pòrc d'IndiaPòrc marin ainsi que Lapin de Barbariã (signifie "lapin exotique" plutôt que "lapin de Barbarie")
  • Pologne : «swinka morska» veut dire aussi «petit cochon de mer»
  • Roumanie : l'appelle simplement Cobai
  • Russie : «morskaja svinka» veut dire «petit cochon de mer»
  • Suède : opte pour un simple marsvin traduisible en «cochon de mer»

Le cobaye domestiqué est aussi appelé cochon d'Inde, cochon de mer ou lapin de Barbarie. Le mot "cobaye" viendrait de la langue tupi-guarani "cabiai". Ce nom amérindien désigne aussi une autre espèce de rongeur de la même zone géographique, le grand Cabiai ou Capybara (hydrochaeris hydrochaeris).

Classification du cochon d'Inde

Origine du cochon d'Inde

  • Règne : Animal (animalia)
  • Embranchement : Chordé (chordata)
  • Sous-embranchement : Vertébré (vertebrata)
  • Classe : Mammifère (mammalia)
  • Ordre : Rongeur (rodentia)
  • Super-ordre : Glire (glire)
  • Sous-ordre : Hystricomorphe (hystricomorpha)
  • Infra-ordre : Hystricognathe (hystricognati)
  • Famille : Cavidé (caviidae)
  • Sous-famille : Caviné (caviinae)
  • Genre : Cavia
  • espèce : cavia porcellus
  • Nom scientifique : Cavia porcellus
  • Nom vernaculaire : Cochon d'Inde

Certaines informations récupérées sur Wikipédia