Besoins alimentaires

Alimentation du furet

L'alimentation du furet est à base de viande, il ne digère ni les fibres ni les céréales.

Le furet a un métabolisme rapide, il doit toujours avoir de la nourriture dans les gamelles, il fait beaucoup de petits repas, environ toutes les 2 - 3 h.

Il faut retirer les aliments qui ne sont pas manger, ne pas laisser plus de 8 h la viande dans la cage (4h en été).
Attention à ne pas donner des os de lapin, ils sont pointus et peuvent perforer estomac et intestins.
Pendant les promenades, le furet peut manger des vers de terre ou des lézards.

Ses repas doivent comporter :

  • 35 à 40% de protéines animales
  • 20 à 28% de matières grasses
  • 2 à 5% de fibres
  • 22 à 25% de glucides

Histoire

En 1989, le Dr Josset recommande de nourrir le furet avec du pain trempé dans du lait (pour enlever le sel), et rajouter des œufs frais, une fois par jour.

 

La viande crue faisait partie de son alimentation mais seulement 3 fois par semaine, il craignait que le furet se rend agressif. Cette légende existe encore qui raconte "donner de la viande crue tous les jours rendrait le furet agressif".

 

A l'état sauvage

A l'état sauvage, le furet est un prédateur, il chasse les lagomorphes, les rongeurs, les oisillons. De temps en temps, il se nourrissait de morceaux de cadavre, d'œufs, de petits amphibiens.

A la base le furet (mustela putorius furo) n'est pas un animal sauvage, il est la forme domestique du putois (mustela putorius putorius). Le but de la domestication était d'assister les chasseurs en déloger les lapins des terriers, avec les années il est devenu un animal domestique. Le furet ne peut pas vivre seul dans la nature, il a besoin de l'homme pour se nourrir.

Mode d'alimentation

Il existe deux modes d'alimentation :

  • Alimentation sèche à base de croquettes
  • Alimentation à base de viande mixée (barf ou raw) ou de proies

Alimentation du furet

Viande mixée ou proies

Barf (Biologically Appropriate Raw Food)

C’est un mélange de viande crue le plus proche de ses besoins alimentaires. A base d’os, de muscles, d’abats, d’algues, de levure de bière. C’est une alimentation qui respecte son système digestif.

Recette de Barf

Pour un Barf équilibré, il faut beaucoup de viande (= de muscle), des os, des abats, de la levure de bière et d'huile de colza.

  • Muscles : escalope de poulet, de dinde, de lapin
  • Abats : foies, rognons, cervelles, langue, pancréas. Attention le cœur n'est pas considéré comme un abat mais un muscle
  • Os : Coquilles d'œufs écrasés, de la farine d'os, de la viande avec des os comme des cous, des pillons de poulet, cuisses de canard
  • Os charnus : Cous de poulet, coffres de lapin, aile de poulet, de canard, de caille

Pour éviter des troubles digestifs, pensez à varier la viande sur une semaine entière (ex : une semaine barf de poulet, et l'autre barf de dinde, puis la suivante barf de lapin ou de boeuf)

Raw feeding

Il est composé d’os, de muscles, d’abats, de levure de bière.

Recette de barf ou raw

Une idée de recette pour 250 gr

  • 200g de viande
  • 10/15 g de foie
  • 15 g d’abats
  • 7 g de levure de bière
  • 25 g d’os
  • 1 cueillère à café d’huile de colza

Pour 1 kg 

  • 700 g de viande
  • 50 g de foie
  • 50 g d’abats
  • 2 cueillères à soupe de poudre d’os
  • 1 cueillère à soupe d’huile de colza
  • 2 cueillères à soupe de levure de bière
alimentation-du-furet

Proies (cru)

Les proies sont la meilleure nourriture pour le furet, ils sont composés de nutriments dont il a besoin pour être en bonne santé. Donner des proies crues, pas besoin de découper, de vider, de cuire. Le furet mange tout (plumes, poils), cela agit comme une brosse à dent et empêche la formation de tartre, de plus, cela purge les intestins.

Donner surtout de la viande de volaille ou de lapin. Eviter la viande de bœuf et de cheval qui sont trop gras. Certains poissons pourront remplacer la volaille (saumon, truite, perche, cabillaud).

Choisir des abats de volaille (cœurs, foies, rognons, cervelles, langue).

De temps en temps, donner de la viande avec des os mais aussi coquilles d’œufs, farine d’os.

  • Poulet
  • Dinde
  • Canard
  • Poussin
  • Rat
  • Souris
  • Oiseau
  • Pigeon
  • Gibier
  • Lapin (attention aux os)
alimentation-du-furet-mange-poussin

Congélation

Pour stocker un grand nombre d'aliments, il est conseillé de les congeler.

Vous pouvez congeler tous les aliments mais attention à bien respecter la chaîne du froid. Les aliments doivent conservés à -18°C

Décongélation

Les aliments ne doivent pas être décongelés à l’air libre, la décongélation doit se faire dans une température inférieure à 4°C, au-dessus de cette température cela favorise le développement des bactéries. La décongélation dure de 10 à 12 h, sinon vous pouvez décongeler au bain-marie.

Composition des croquettes

  • 30-35% de protéines animales (non végétales)
  • 15% de graisses
  • moins de 30% de céréales (ou glucides)
  • des vitamines et minéraux

 

Les croquettes lyophilisées peuvent être la cause de diarrhées, elles multiplient la quantité d'eau dans les selles.

Croquettes pour furet

A donner le plus rarement possible, elles ne correspondent pas aux besoins alimentaires du furet. Ces croquettes sont non appropriées aux besoins alimentaires du furet, trop riche en protéines végétales, cela peut engendrer de graves de problèmes de santé, notamment de calculs rénaux.

croquettes-furets

Croquettes pour chat

Choisir des croquettes de qualité, elles couvrent mieux ses besoins nutritionnels. Jusqu’au 3 ans du furet, lui donner des croquettes pour chatons. Après 3 ans, lui fournir des croquettes pour chats adultes.

croquettes-pour-chats-aliemntation-du-furet