en-tete-anatomie-du-cochon-d-inde

L'anatomie du cochon d'Inde spécial, il est de taille relativement grande pour un rongeur, son corps est massif, des pattes courtes, des oreilles courtes, une vision à 340°, un odorat très développé, le dimorphisme sexuel non apparent.

Valeurs physiologiques

.

Cochon d'Inde

  • La longueur du corps est de 15 à 50 cm
  • Le cochon d'Inde n'a pas de queue
  • Il est herbivore strict
  • Il a un rythme biologique diurne
  • Espérance de vie est de 4 à 8 ans
  • Poids mâle adulte est de 1 à 1,5 kg
  • Poids femelle adulte est de 700 à 1 kg
  • Nombre d'os : 258 os, 37 vertèbres, 26 côtes, 43 os aux membres antérieures, 46 os aux membres postérieures
  • Le cochon d'Inde a 20 dents sans racines en croissance permanente
  • Il a 4 doigts aux pattes antérieures et 3 doigts aux pattes postérieures
  • La maturité sexuelle chez la femelle est vers 1,5 mois, pour le mâle vers 2,5 mois

Reproduction

.
  • Pas de mise en couple à 10 mois et un poids minimum de 770 gr
  • Nombre de portée par an : 2 à 3
  • Le cycle d’ovulation varie entre 13 à 17 jours
  • La gestation dure 60 à 72 jours
  • Le nombre de petits par portée est de 2 à 3 bébés
  • La femelle a 2 tétines
  • Le poids des bébés à la naissance est en moyenne de 70 à 110 g

Anatomie du cochon d'Inde

.

Le cochon d’Inde a une petite bouche arrondie, située très bas sous le museau.

 

Les dents ne possèdent pas de racine, comme les caviidés. Le cochon d’Inde a 20 dents au total, 4 incisives, 4 prémolaires, 12 molaires, 0 canine, à la place des canines, il a un espace appelé diastème. Les dents sont en pousse continue de 1,2 à 1,5 mm/semaine, il doit user ses dents en rongeant du foin, des branches, des pierres de sel.

 

bouche-dents-anatomie

La tête se situe dans le prolongement du corps, sans cou visible, elle se termine par un museau arrondi avec des narines écartées formant des fentes presque horizontales.

 

Les yeux ronds, en amandes, légèrement saillants, ils sont situés latéralement, couvrant un champ de 340°.

 

Les oreilles sont courtes, larges, fines, presque translucides chez certaines mutations, couvertes d’un poil très court. Placé à l’arrière de la tête, en forme de « feuille de chou », et parfois repliées vers l’avant avec une zone d’alopécie derrière chaque oreille.

Les oreilles doivent être propre, sans croûtes ni parasites.

 

yeux-anatomie-du-cochon-d-inde

cochon-d-inde-anatomie
cobaye-anatomie

Corps du cochon d'Inde

.

Le squelette du cochon d’Inde a 258 os, 7 cervicales, 13 thoraciques, 6 lombaires, 4 sacrées, 7 coccygiennes soit 37 vertèbres. Le crâne comporte 22 os fusionnés.

squelette-anatomie-du-cochon-d-inde

Brosser les poils du cochon d’Inde, cela entretient le pelage, démêle, les poils sont brillant, le faire régulièrement est bienfaisant pour la santé du cochon d’Inde, cela élimine les poils morts, les saletés, le cochon d’Inde a une sensation de massage.

Les poils longs doivent être brossés tous les jours, les poils courts et durs les brosser tous les 3 à 4 jours.

poil-brosse-anatomie

Les pattes antérieures sont courtes, elles sont munies de 4 doigts avec des griffes acérées. Les pattes postérieures sont longues, sont munies de 3 doigts, tous équipées de griffes acérées.

pattes-posterieures-et-anterieures-anatomie-du-cochon-d-inde

La température corporelle se situe entre 37 à 39°C, leur fréquence respiratoire est de 45 à 100 mouvements/min, leur rythme cardiaque est entre 220 à 300 battements/min.

  • Il a une vision médiocre, sa vision diurne est médiocre, un minimum perception des mouvements.
  • Son audition est excellente
  • Les papilles linguales assure une bonne gustation, équipées de récepteurs permettant au cochon d’Inde d’apprécier tous les goûts.
  • Les organes tactiles du toucher sont représentés par les poils et les vibrisses.

fonctions-sensorielles-anatomie-du-cochon-d-inde

Cinq sens du cochon d'Inde

.

Son goût est très développé grâce à ses papilles gustatives et à sa langue, avec un très grand nombre de papilles gustatives, cela l’aide à percevoir les saveurs sucrées, salées, acides, amères.

L’odorat est le sens le plus développé chez le cochon d’Inde, 1 000 fois plus  que l’odorat de l’homme. Il peut sentir une odeur à plusieurs mètres, cela lui permet de reconnaître son alimentation, son territoire, ses congénères grâce à l’odeur de l’urine et celle des sécrétions corporelles.

L’ouïe est un sens très développé, le cochon d’Inde est capable d’entendre des sons imperceptibles à l’homme, tous bruits forts sont à bannir. 

Son ouïe peut atteindre 33 000 hertz, celui de l’homme est de 22 000 hertz.

Le cochon d’Inde a un toucher très sensible grâce à ses poils tactiles, ses vibrisses situées de chaque côté de la bouche.

La vue diurne n’est pas excellents, dû à l’absence de certaines cellules dans la rétine, c’est pour cela qu’il tombe facilement s’il se trouve en hauteur. Durant la nuit, sa vue est excellente.

 

La vision scotopique n’est qu’en noir et blanc, permet principalement de distinguer les variations de luminosité.