L'origine du chinchilla émane de l'Amérique du Sud (Cordillère des Andes), où il vit jusqu'à plus de 4 500 m d'altitude dans des zones rocheuses désertiques.

C'est un rongeur de la famille des chinchillidés (chinchillidae) qui regroupe deux espèces : les chinchillas et les viscaches.

Classification

.
  • Règne : Animal (animalia)
  • Embranchement : Chordé (chordata)
  • Sous-embranchement : Vertébré (vertebrata)
  • Classe : Mammifère (mammalia)
  • Ordre : Rongeur (rodentia)
  • Super-ordre : Glire (glire)
  • Sous-ordre : Hystricomorphe (hystricomorpha)
  • Infra-ordre : Hystricognathe (hystricognati)
  • Famille : Chinchillidé (chinchillidae)
  • Sous-famille : Chinchilliné (chinchillinae)
  • Genre : Chinchilla
  • espèce : lanigera et brevicaudata
  • Nom scientifique : Chinchilla Lanigera, Chinchilla Brevicaudata
  • Nom vernaculaire : Chinchilla
origine-du-chinchilla

Présentation du chinchilla

.

Les espèces sauvages sont classées comme «espèces en péril». On distingue plusieurs espèces du genre chinchilla ainsi que des variétés domestiques. Les seules espèces sauvages actuellement connues sont des animaux d'Amérique du Sud devenus très rares, toutes deux sont des espèces protégées : le chinchilla brevicaudata, le chinchilla lanigera.

Le chinchilla a été utilisé dans les laboratoires, aujourd'hui, il est devenu un animal de compagnie.

Les chinchillas sauvages ont presque tous disparu. De rares témoignages permettent d'avoir une idée de leur description et de leur comportement. Les chinchillas domestiques ont hérité des caractéristiques de leurs ancêtres.

Ces rongeurs de la taille d'un petit lapin sont parfaitement adaptés à leur mode de vie dans un habitat hostile.

corillere-des-andes

Cordillère des Andes

Dessin du chinchilla Lanigera

population-des-chinchillas-origine

Où trouver des chinchillas

Deux espèces sauvages

.

Chinchilla lanigera, Chinchilla brevicaudata

Chinchilla lanigera

chinchilla-lanigera-origine
chinchilla-lanigera

Le chinchilla à longue queue ou chinchilla lanigère (chinchilla lanigera), il a été exterminé pour sa fourrure au XIXe siècle, quelques populations sauvages existent dans les montagnes des Cordillères des Andes.
Déclaré espèce vulnérable en 1996, le statut est révisé en danger critique d’extinction en 2008.

  • Son corps mesure de 26 à 27 cm, sa queue de 14,5 cm 
  • Son poids à l’âge adulte est de 400 g à 500 g
  • Il a de grandes oreilles, une longue queue composé de 23 vertèbres, un corps moins massif, une fourrure gris bleuté

Chinchilla brevicaudata

chinchilla-brevicaudata-origine
chinchilla-brevicaudata

Le chinchilla à queue courte ou chinchilla brevicaudata a été chassé de manière intensive pour sa fourrure au XIXe siècle, l’espèce est considérée comme éteinte à l’état sauvage dans les années 1960, mais quelques individus survivent peut-être dans des zones inaccessibles.
Il est actuellement déclaré en danger critique d’extinction.

  • Taille : corps de 30 à 38 cm, queue de 10 cm
  • Une queue épaisse et touffue composée de 20 vertèbres, une fourrure grise, dense, pouvant tirer vers le brun, oreilles plus petites, corps plus massif.
advanced divider

Histoire du chinchilla

.

Avant 1828, les chinchillas sauvages étaient très abondants, malgré les prédateurs (chat des Andes, condor), ils proliféraient dans des milieux difficiles, de nombreuses colonies existaient. Avant XIXe siècle, ils y nichaient en colonies familiales avec plusieurs centaines d’individus, à cause de la chasse, les colonies se sont faites de plus en plus rare.

Juste les prêtres Incas été vêtus de magnifiques fourrures de chinchillas pendant les cérémonies religieuses. Au XIXe siècle, l’industrie de la fourrure s’est développée quand ils ont découvert l’existence de la fourrure des animaux, ainsi commence la chasse impitoyable aux chinchillas jusqu’à l’extermination.

En 1910, un traité fut signé par les principaux exportateurs interdisant la chasse et l’exportation des chinchillas. Bien que la loi de protection ait été ordonnée, elle n’a été appliquée qu’à partir de 1983 avec la création d’une réserve nationale au Chili.

La disparition du chinchilla sauvage a un impact sur la survie de certains prédateurs, notamment le chat des Andes, qui a présent lui aussi est en danger de disparition.

Le chinchilla d'élevage

.

Le chinchilla d'élevage ou chinchilla domestique est un hybride, chinchilla lanigera x chinchilla brevicaudata, qui résulte du croisement progressif des deux espèces sauvages au sein d'élevages. Il est plus proche du chinchilla lanigera que du rare chinchilla brevicaudata. L'objectif des premiers élevages était la production de fourrure. De nombreux coloris ont été développés en élevage.

origine-chinchilla

Protection du chinchilla

.

Le 3 mars 1973, le chinchilla est inscrit dans l'annexe I de la CITES (convention de Washington). Malgré, son statut d'animal protégé, et la réalisation de réserves naturelles, la population des chinchillas sauvages ne cesse de s'amoindrir, à cause du changement de leur habitat, des nuisibles, des maladies.

 

Plusieurs essais de réintroduction du chinchilla d'élevage en Chili, en Californie, en Asie Centrale ont jusqu'à présent échoué.

advanced divider

La chasse des chinchillas

.

Préhistoire

On trouve des restes fossilisés en Amérique du Sud dans les couches de l'éocène supérieur, du pliocène et du pléistocène ce qui indique qu'ils ont vécu dans cette région depuis environ 50 000 000 d'années.

Les scientifiques pensent que les chinchillas sont les descendants directs du Megamys, c'est un animal préhistorique semblable au chinchilla, mais plus gros, des restes ont été découvert en Argentine.

La chasse traditionnelle

Les chinchillas sauvages étaient à l'origine largement répandus dans les Andes centrales et les montagnes. En 1864, on pouvait encore observer, des centaines de chinchillas peu farouches montant est descendant avec une rapidité étonnante les parois rocheuses escarpées.

Concernant l'époque précolombienne, on peut affirmer que l'utilisation de la fourrure du chinchilla remonte avant l'Empire Inca, il a été chassé pour sa viande.

Les chinchas l'utilisaient pour faire des vêtements et tissaient son poil pour réaliser des couvertures. Quand les chinchas furent vaincus par les Incas, ces derniers utilisaient la fourrure pour la fabrication d'habits de cérémonie royaux.

Au XVIIIe siècle, les conquistadors espagnols découvrirent la douceur de cette fourrure et commencèrent à exporter les peaux.

La chasse intensive

La fourrure extrêmement douce et fournie du chinchilla, la plus dense des espèces terrestres : 20 000 poils au cm², est cause à la fois sa célébrité et la perte de l'animal, il a été presque exterminé par une chasse intensive.

La chasse intensive par les "chinchilleros" débuta en 1828 dans le nord du Chili, de 1900 à 1909, environ 1,5 million d'animaux tués par an, détruisant leur habitat du même coup, jusqu'à ce que la ressource soit presque tarie en 1917. Les peaux étaient exportées en majorité vers les Etats-Unis, Angleterre, France, Allemagne.

Dès 1890, on prit conscience des risques d'extinction , le chinchilla se reproduit moins vite que d'autres rongeurs.

En 1910, un traité fut signé par les principaux exportateurs interdisant la chasse et l'exportation des chinchilla, dont la seule conséquence fût l'augmentation du prix des fourrures.

Entre 1840 et 1916, plus de 21 millions de chinchillas furent tués.

lanigera
advanced divider

Les persceptives de la conservation des espèces

.

Le chinchilla est un cas typique de mise en péril, puis des tentatives de préservation des populations sauvages.

Le 3 mars 1973, le chinchilla est inscrit en annexe I de la CITES (Convention de Washington). Le chinchilla brevicaudata est reconnu «en danger critique» et le chinchilla lanigera «vulnérable» par l'IUCN qui reconnaît pourtant que la chasse aux chinchillas continue et que la fourrure du chinchilla à queue courte est la plus recherchée et toujours traquée.

Malgré son statut d'animal protégé, et la création de réserves naturelles, la population des chinchillas sauvages ne cesse de décroître.

Quand au chinchilla domestique, les scientifiques le considèrent le plus souvent comme un hybride (avec une forte dominante lanigera), résultant du croisement en captivité entre Chinchilla lanigera et Chinchilla chinchilla.

La domestication

.

Elevé avec succès depuis 1923, le chinchilla domestique est largement répandu, un peu partout dans le monde. Le chinchilla s'inscrit parmi les Nouveaux animaux de compagnie (Nac).

chinchilla-blanc
advanced divider

Le nom du chinchilla

.

L'origine de son nom est encore aujourd'hui un mystère, il existe trois suppositions :

  • le nom «chinchilla» viendrait d'une tribu indienne nommée «indiens chichas» qui utilisaient leurs fourrures pour fabriquer des habits.
  • lors de la conquête du sud du Nouveau Monde, les chinchillas auraient été baptisés «petits chinchas»
  • son nom vient de «chinche» qui signifie «punaise animal puant» comme le putois, mais le chinchilla n'a pas d'odeur.  
  • le mot «chinchilla» proviendrait de la langue «Quechua» signifiant «silencieux» (menton), «fort» (sinchi), et «petit» (lla), signifie «petit renard» et les chinchillas ressemblent à des petits renards.

Son nom à travers les pays

.
  • en Allemagne, Espagne, Finlande, France, Indonésie, Danemark, Hollande : Chinchilla
  • au Portugal : Chinchila
  • en Territoire Britannique de l'Océan Indien : Chinchilo
  • en Lituanie : Šinšila
  • en Sierra-Leone, en Tchécoslovaquie : Činčila
  • en Pologne : Synszyla
  • en Chine : Longmao
Classification

Liste d'espèces :

Selon ITIS (27 mars 2013) et Mammal Species of the World (27 mars 2013)

  • Chinchilla chinchilla
  • Chinchilla lanigera

Listes de sous-espèces :

Selon Mammal Species of the World (27 mars 2013)

Certaines photos et des renseignements ont été récupérés sur Wikipédia