Alimentation du chinchilla

L'alimentation du chinchilla est herbivore strict, il a besoin d'une alimentation équilibrée principalement à base de fibres pour stimuler la transit et éviter la constipation.

L'alimentation du chinchilla doit être constituée de foin, de granulés.

Besoins alimentaires

Alimentation du chinchilla

L'alimentation du chinchilla est herbivore strict, elle doit être composée de 30 % de fibres et 2 à 5 % de lipides.

Le chinchilla a besoin de fibres pour stimuler son transit à cause de son appareil digestif mesurant 3 m de long, de plus il est fragile.

Il faut éviter de lui donner des aliments gras car il ne va pas les supporter.

 

Le chinchilla est cæcotrophe, cela signifie que les aliments passe deux fois dans sa digestion.

Régime alimentaire

L'alimentation du chinchilla est herbivore strict, il doit se nourrir exclusivement de végétaux secs. Alimenter un chinchilla requiert une attention particulière, son système digestif est très sensible.

Il a besoin d'une alimentation sèche : foin, granulés

 

Le chinchilla peut vivre longtemps sans problème de santé, si son régime alimentaire est respecté. A l'état sauvage, il s'alimente de feuilles et herbes sèches.

Son alimentation à l'état sauvage

A l'état sauvage, le chinchilla vit entre 3 000 à 6 000 m d'altitude, il croise les vigognes, les alpagas, les lamas, les renards. Le climat est frais, plus ou moins arides tout dépend des saisons, les températures varient entre 12 à 24°C et chuter à - 20 °C durant la nuit.

Il se nourrit de végétaux secs : feuilles, écorces de buissons épineux, plantes herbacées. Son alimentation est végétale, sèche, pauvre et peu variée.

Quantités d'aliments par jour

  • La ration journalière est de 30 g pour un chinchilla
  • 15 g pour un jeune chinchilla
  • 60 g pour une femelle gestante, allaitante, il faut doubler la ration

Dosages alimentaires par jour

  • Une seule distribution : le soir
  • Deux distributions : le matin et le soir (la mieux)

Besoins alimentaires

L'alimentation du chinchilla doit comporter :

  • de fibres dans un portion de 30% de son alimentation
  • de protéines d'origine végétale
  • de lipides représentant de 2 à 5 % de son alimentation
  • de vitamines

Vitamines

  • Vitamine A assure un bon fonctionnement de l'appareil reproducteur, et la vision. Elle maintient une bonne qualité du poil et de la peau.
  • Vitamine D, le calcium et le phosphore contribuent à la solidité du squelette et des dents
  • Vitamine E renforce la système immunitaire

Les aliments a distribué au chinchilla

Alimentation du chinchilla

Les aliments a distribué au chinchilla : 

  • Foin
  • Granulés
  • Eau

Foin

foin
alimentation-du-chinchilla-foin

L'alimentation du chinchilla doit comporter du foin, il doit avoir de longues tiges vertes, il doit sentir bon.

  • Il doit être distribué dans un râtelier ou dans une boule à foin (il ne doit pas être posé sur le sol sinon il sera souillé)
  • Le foin doit être donné tous les jours à volonté

Le chinchilla a des dents qui poussent en continue, si le foin n'est pas donnez quotidiennement, cela va lui provoquer une malocclusion dentaire, ce qui lui blessera la bouche, l’empêchera de se nourrir, de plus il va régulariser son transit intestinal et lui éviter diarrhées, constipations.

Granulés

granules
  • Les granulés doivent être conçus pour le chinchilla, ne jamais donner des granulés d'autres animaux. Chacun a ses propres besoins en vitamines, protéines, lipides…

Ne jamais donner de grosse ration, un chinchilla ne va pas doser son alimentation, et il va tout manger, cela risque de lui provoquer des problèmes de santé.

  • Les mélanges de graines sont à proscrire de son alimentation, le chinchilla fera automatiquement le tri, de plus ils sont trop sucrés, et risque à long terme de provoquer des carences alimentaires ainsi que des lésions au foie.

Eau

Il est déconseillé de lui donner de l'eau du robinet, parce qu'elle est souvent trop chlorée, trop riche en nitrate. Il faut choisir un eau avec un ph inférieur à 7.

L'eau doit être renouvelée quotidiennement, elle doit être fraîche, propre, en permanence à disposition du chinchilla.

Elle doit être donnée dans un biberon ou un abreuvoir.

Friandises

Quelles plantes cueillir ?

alimentation-du-chinchilla-carotte-sechee
alimentation-du-chinchilla-herbes-séchées
  • Les friandises doivent être pauvre en eau, occasionnellement et en petite quantité
  • Il faut donner des herbes séchées, des racines de plantes.
  • Les fruits et légumes frais sont à proscrire, ils sont riche en eau, ils ne sont pas supportés par le transit, provoque des diarrhées qui sont dangereuses pour la santé du chinchilla.
  • Baie d'églantier
  • Feuille de cassis
  • Chardon-Marie
  • Feuille de framboisier
  • Feuille de fraisier
  • Fleur et feuille de mauve
  • Racine, fleurs et feuilles de pissenlit
  • Feuille de mûrier
  • Bourgeon, feuille, bourgeon, branche de noisetier
  • Racine d'ortie
  • Racine et feuille de plantain
  • Fleur de souci
  • Feuille et fleur de trèfle rose

Aliments secs

Alimentation du chinchilla

Le chinchilla a besoin d'une alimentation sèche. Il est donc recommandé d'éviter de lui donner des fruits et légumes frais, gorgées d'eau.

Apporter de temps à temps des petits quantités de fruits secs sans sucre et légumes séchés.

A conseiller

  • Baie d'églantier
  • Bouton de rose 
  • Brocoli
  • Carotte
  • Céleri
  • Courgette
  • Endive
  • Fanes de carotte
  • Fenouil
  • Feuille de brocoli
  • Ortie
  • Pétale de rose
  • Pissenlit
  • Plantain
  • Cerise
  • Fraise
  • Framboise
  • Grenade
  • Pomme

Méthode pour sécher les plantes

  • Enlever ce qui n'est pas bon
  • Laver les plantes
  • Les faire sécher

Plusieurs méthodes

  • A l'air libre : après les avoir lavé ; faire de petits bouquets ; suspendez-les tête en bas au soleil. Pour les baies, boutons, pétales, les installer sur une plaque en plein soleil pendant 2 à 3 jours.
  • Au four ou micro-ondes : allumer le four ou micro-ondes à basse température, placer les plantes, fleurs sur une plaque.
  • Au déshydrateur : il est le plus approprié, mettre les plantes et laisser faire la machine.

Aliments à proscrire

Petit rappel : le chinchilla a besoin de manger une alimentation sèche, il a un régime alimentaire herbivore strict, proscrire tout aliment riche en sucre, à base d'eau.

  • Abricotier (toxique)
  • Aliments gras (toxique, il ne va pas les supporter)
  • Amande (contient de l'acide cyanhydrique)
  • Avocatier (toxique)
  • Bambou (toxique)
  • Blé (toxique)
  • Bois résineux (toxique)
  • Bonbon (toxique et riche en sucre, il peut s'étouffer)
  • Bouleau (toxique)
  • Brugonnier (toxique)
  • Cacahuète (provoque des maladies hépatiques)
  • Caroubier (toxique)
  • Cèdre (toxique)
  • Cerisier (toxique)
  • Charcuterie (toxiques, remplis de matières grasses)
  • Châtaignier (toxique)
  • Chêne (toxique)
  • Chocolat (aliment dangereux pour tous les animaux)
  • Choux (provoque des ballonnements, troubles digestifs, toxique pour tous les animaux)
  • Concombre (contient trop d'eau)
  • Cyprès (toxique)
  • Epicéa (toxique)
  • Erable (toxique)
  • Eucalyptus (toxique)
  • Figuier (toxique)
  • Friandises de commerce (trop sucré, graines collés avec du miel)
  • Gâteau (toxique)
  • Genévrier (toxique)
  • Gland (toxique)
  • Gui (toxique)
  • If (intoxication et risque de mort brutale)
  • Laurier (risque de convulsions, irritations, de paralysie, graves hémorragies gastriques, apathie, perte de poids, diarrhées, mort)
  • Lilas (toxique)
  • Marronnier (toxique)
  • Mimosa (toxique)
  • Noisette (toxique)
  • Noix (toxique)
  • Noyer (toxique)
  • Oeuf (contient de la théobromine, fatal même en petite quantité) 
  • Olivier (toxique)
  • Oranger (toxique)
  • Palmier (toxique)
  • Pamplemoussier (toxique)
  • Pêcher (toxique)
  • Plantes d'intérieur (trouble nerveux, convulsions, irritations, paralysie, graves hémorragies gastriques, apathie, perte de poids, diarrhées)
  • Prunier (toxique)
  • Saule pleureur (toxique)
  • Sucre, tout aliments sucrés (difficile à digérer, gaz, ballonements, constipations sévères)
  • Sumac (toxique, mort)
  • Thuya (toxique, mort)
  • Tilleul (toxique)
  • Trèfle rouge (ballonnement, diarrhé)
  • Tremble (toxique)
  • Troène (toxique)
  • Viande (contient de la théobromine, fatal même en petite quantité)

Reconnaître une intoxication alimentaire

  • Perte d'équilibre
  • Diarrhée
  • Contractions musculaires
  • Convulsions
  • Léthargie
  • Incapable de bouger
  • Beaucoup saliver
  • Décès

Le conduire sans tarder chez un vétérinaire, plus la prise en charge est rapide, plus les chances de survie sont élevées.