Origine de la souris

La souris domestique (mus musculus) est une espèce de la famille des muridés. C'est un animal nocturne, généralement très craintif. Utilisée dans les laboratoires médicaux, certains souris servent à nourrir les serpents, d'autres sont devenus des animaux de compagnie.

Présentation de la souris

Origine de la souris

La souris fait partie de l'ordre des omnivores à tendance granivore.

La souris grise (mus musculus) est une espèce parmi les petits rongeurs de la famille des muridés, appelée aussi souris domestique, souris commune. C'est un animal nocturne, généralement très craintif qui vit à proximité ou dans les habitations humaines.

La souris blanche est une race de souris domestiquée largement utilisée en laboratoire. Une fois apprivoisée, c'est un animal qui est apprécié comme animal de compagnie très affectueux et intelligent.

Elle est très appréciée grâce à sa petite taille, son caractère curieux mais avec une espérance de vie réduite (1 à 2 ans)

Histoire des premières souris

Elle est originaire d'Asie, les premières souris blanches sont domestiquées dans les palais royaux du Japon et de Chine, où elle était déjà domestiquée comme animal de compagnie, même si elle finissait dans les assiettes des hommes. Elle appartient à la tribu cosmopolite des Murini qui comprend 41 espèces, de petites tailles.

La souris fait partie des plus vieux mammifères du monde, on la croise avant le XVI ème siècle en Asie et au Pérou. Elle existe depuis la période néolithique, 12 000 ans avant J.-C. La souris a connu une histoire mouvementée et a toujours eu une image négative, elle est associée à des maladies comme la peste.

 

En Egypte, elle était appréciée, elle est un symbole de fortune, les Egyptiens disaient qu'elle avait des pouvoirs surnaturels, elle était vénérée, adulée, crainte, maudite mais toujours respectée. Elle gagne l'Europe, l'Asie et une partie de l'Afrique, transportée par les hommes, elle est devenue une espèce envahissante sur les îles où elle a été introduite pendant la période d'exploration et de colonisation européenne.

Souris sauvage

La souris sauvage est considéré comme nuisible, étant donné qu'elle envahie les habitations durant l'hiver pour chercher à manger, vu qu'elle ne peut plus se nourrir dans la nature.

souris-sauvage
souris-a-l-etat-sauvage

La souris sauvage est infestée de parasite (puce, tique), elle peut transporter des maladies (la teigne, la gale, la leptospirose). Interdiction de la toucher à main nue, toujours être muni de gants, pour éviter les morsures qui transmet des virus, bactéries.

Prédateurs

Les prédateurs sont les chats, les belettes, les renards, les serpents, les rapaces, les grues, les hérons, et d'autres carnivores, mais pour beaucoup de prédateurs c'est une proie petite et pas facile à attraper.

L'homme la considère comme un animal nuisible, détruisant les cultures, propageant des maladies.

Parasites

La souris sauvage peut-être infectée par de nombreux endoparasites et par quelques ectoparasites comme les tiques, les puces.

Les parasites jouent un rôle dans la régulation de ses populations, la souris pouvant être une espèce-réservoir pour certains pathogènes.

Souris blanche domestique

La souris blanche a été domestiquée par l'homme pour procéder à des expériences scientifiques en laboratoire. Suite à cette domestication , elle est nommé souris blanche, mais elle a plusieurs types de couleurs de robes.

souris-blanche

Description souris blanche

Les premières souris blanches domestiquées se trouvaient dans les palais royaux du Japon et de la Chine. 

La vie avec les humains est très ancienne : les Egyptiens gardaient les souris blanches comme animal de compagnie en croyant qu'elles avaient des pouvoirs super-naturels.

Aujourd'hui, la souris blanche est utilisée en laboratoire pour des expérimentations animales.

Utilisées en laboratoire

La souris commune a été et continue à être utilisée comme cobaye dans les laboratoires pour divers types d'études, d'expérimentation animale.

Structure du groupe

La souris domestique vit en grandes colonies, dont les membres du groupe entretiennent d'étroits contacts sociaux, c'est pour cela que la souris ne doit pas être élevée seule.

Les mâles non castrés ne s'entendent pas entre eux, ils se battent pour le même territoire. En captivité, le mâle le plus faible ne peut pas se sauver, il peut avoir de graves blessures, cela peut aller jusqu'à la mort.

groupe-de-souris-origine-souris

Classification de la souris blanche

Origine de la souris

  • Règne : Animal (animalia)
  • Sous-règne : Métazoaire (metazoa)
  • Super-embranchement : Deutérostomien (deuterostomia)
  • Embranchement : Chordé (chordata)
  • Sous-embranchement : Vertébré (vertebrata)
  • Classe : Mammifère (mammalia)
  • Sous-classe : Thérien (theria)
  • Infra-classe : Euthérien (eutheria)
  • Super-ordre : Glire (glire)
  • Ordre : Rongeur (rodentia)
  • Sous-ordre : Myomorphe (myomorpha)
  • Famille : Muridé (muridae)
  • Sous-famille : Muriné (murinae)
  • Sous-genre : Meriones pallasiomys
  • Genre : Mus
  • espèce : musculus
  • Nom scientifique : Mus musculus
  • Nom commun : Souris