Origine de l’écureuil de Corée

L’écureuil de Corée est le nom commun donné à des petits écureuils rayés du genre Tamias.
Ce nom est utilisé principalement en Europe par les commerces d’animaux de compagnie à partir des années 60.

Il existe deux espèces de tamias très proches d’aspect:

 

  • Tamias sibiricus  Tamis de Sibérie ou Ecureuil de Sibérie ou Suisse – le plus commercialisé dans les animaleries. Il a le dos rayé régulièrement.
  • Tamias striatus  Tamia rayé . Il a des rayures moins serrées.

Tamia de Sibérie

Origine Ecureuil de Sibérie

Le Tamia de Sibérie (Tamias sibiricus ou Eutamias sibiruscus) est une espèce d’écureuil, de la famille des Sciuridae, originaire d’Asie. Ce petit rongeur terrestre qui ne dédaigne pas grimper dans les arbres, vendu dans les animaleries dans les années 60. Relâché dans la nature, il y constitue des populations pérennes hors de son habitat d’origine. C’est une espèce assez prisé comme animal de compagnie, même si elle est recommandés à des amateurs adultes et avertis, pour la raison que les Tamias sont des petits animaux vifs, pas toujours facile à apprivoiser. Il est appelé Ecureuil de Corée mais aussi bouroundouk.

Tamia rayé

Le Tamia rayé ou Tamia strié (Tamias striatus) appelé suisse en Amérique du Nord,
c’est une espèce qui fait partie des rongeurs de la famille des Sciuridae.
Comme les tamias, c’est une sorte de petit écureuil rayé, il vit dans les forêts de feuillus
et dans les parcs urbains d’Amérique du Nord. Cette espèce est parfois vendue comme NAC,
mais plus rarement que le Tamia de Sibérie, il est connu aussi sous le nom de Chipmunk.

Origine - Tamia rayé

Habitat

Le Tamia de Sibérie est un écureuil forestier qui vit au sol et y creuse des galeries. C’est un bon grimpeur qui préfère les forêts de mélèzes en Asie
et les pinèdes en Europe de l’Est. Il colonise aussi parfois les parcs et les jardins des villes d’Europe de l’Ouest.
Il ne dédaigne pas non plus les forêts mixtes avec sous-bois et les bosquets en bordure de champs.
En France il préfère les feuillus comme le chêne, le châtaignier, le charme qui leur fournissent sa nourriture,
en Belgique, on le trouve dans une hêtraie de la forêt de Soignes.

Durant l’été, un trou dans un arbre peut faire office de nid mais à l’automne, il est impératif pour le tamia de creuser
un terrier profond afin d’y passer l’hiver.Un terrier comporte deux entrées de 5 cm de diamètre et deux chambres, l’une sert de nid, l’autre de grenier pour entreposer les réserves de nourriture.
Il sert de refuge, lieu de mise-bas, site d’hibernation, de garde-manger. Il est constitué de feuilles sèches,
coupées grossièrement, rarement de mousses et de graminées.

Classification
  • Règne
  • Embranchement
  • Classe
  • Ordre
  • Super-ordre
  • Sous-ordre
  • Infra-ordre
  • Famille
  • Sous-famille
  • Genre
  • espèce
  • Nom scientifique
  • Nom vernaculaire
  • Animal (animalia)
  • Vertébrés (vertebra)
  • Mammifère (mammalia)
  • Rongeur (rodentia)
  • Glire (glire)
  • Sciurognathe  (Sciurognathi)
  • Sciuromorphe (Sciuromorpha)
  • Sciuridés (sciuridae)
  • Sciurinés (sciuridae)
  • Tamias
  • Sibiricus
  • Tamias sibiricus
  • Tamias rayé et Tamias de Sibérie
Vignette pour retour page de l'écureuil de Corée
0 Partages