famille-des-sciurides
Famille des sciuridés (photo prise sur Wikipédia)

L'écureuil de Corée est originaire d'Eurasie dans les montagnes, il y vit jusqu'à 3 000 m d'altitude sous des températures allant de -65°C à 30°C. Il existe deux races d'écureuil de Corée : Tamia de Sibérie et Tamia rayé. Il est interdit d'acheter, de vendre, d'échanger, de faire reproduire, d'en posséder sans faire de déclaration à la préfecture, il est interdit de relâcher dans la nature tous individus de cette famille (sciuridés).

Classification

.

Ecureuil de Corée

  • Règne : Animal (animalia)
  • Embranchement : Chordé (chordata)
  • Sous-embranchement : Vertébré (vertebrata)
  • Classe : Mammifère (mammalia)
  • Ordre : Rongeur (rodentia)
  • Super-ordre : Glire (glire)
  • Sous-ordre : Sciurognathe (sciurognathi)
  • Infra-Ordre : Sciuromorphe (sciuromorpha)
  • Famille : Sciuridé (sciuridae)
  • Sous-famille : Sciuriné (sciurinae)
  • Genre : Tamia
  • espèce : sibiricus, striatus
  • Nom scientifique : Tamia striatus, Tamia sibiricus
  • Nom vernaculaire : Tamia rayé, Tamia de Sibérie

Tamia de Sibérie

.

Tamia sibiricus

tamia-sibiricus

Tamia de Sibérie (Tamia sibiricus ou Eutamia sibiriscus) est une espèce d’écureuil, de la famille des Sciuridae, originaire d’Asie. Ce petit rongeur terrestre qui refuse de grimper aux arbres, il a été vendu aux animaleries dans les années 60. Puis relâché dans la nature, il construit des populations éternelles.

 

C’est une espèce assez prisée comme animal de compagnie, elle est recommandée à des amateurs adultes et avertis car le tamia est un petit animal vif, pas toujours facile à apprivoiser. Il est aussi connu sous le nom de Bouroundouk. C'est une espèce dont la détention est interdite dans l'Union Européenne depuis 2016

Tamia rayé

.

Tamia striatus

tamia-striatus

Tamia rayé ou Tamia strié (Tamia striatus), aussi appelé suisse, c’est une espèce qui fait partie des rongeurs de la famille des Sciuridae. C’est une sorte de petit écureuil rayé, il vit dans les forêts de feuillus, dans les parcs urbains d’Amérique du Nord. Cette espèce est parfois vendue comme Nac mais plus rarement que le Tamia sibiricus. Il est connu sous le nom de Chipmunk.

 

Ce petit rongeur ne vit pas dans les arbres mais au sol dans des terriers où il stocke sa nourriture. Le terrier est composé de 2 à 3 chambres, d'une pièce pour entreposer les aliments, d'une pièce utilisée de toilettes, une autre où il met les déchets.

Différence entre le Tamia de Sibérie et le Tamia rayé

.
  • Le tamia sibiricus est répandu au nord de l'Asie, de la Russie à le Chine, en Corée, au nord du Japon
  • Le tamia striatus, on le rencontre à l'est des Etats-Unis, au sud-est du Canada, en Nouvelle-Ecosse, en Floride, En Caroline du Nord
  • Tamia de Sibérie (tamia sibiricus) ou Ecureuil de Sibérie - Il a 5 raies sur le dos
  • Tamia rayé (tamia striatus) ou Tamia suisse - Il n'a que deux raies de chaque côté du dos séparées par une bandes blanches

Interdiction de vente

.

Toutes les espèces de la famille des Sciuridés (écureuils, chiens de prairies, marmottes, spermophiles) sont interdites à la vente dans les animaleries depuis septembre 2010, à l'exclusion de l'écureuil de Corée (un particulier était autorisé à détenir en captivité, sans autorisation, jusqu'à 6 individus). Mais la loi a changée en juillet 2016, il est interdit d'acheter, de vendre, d'échanger, de faire reproduire, d'en posséder sans faire de déclarer à la préfecture, il est interdit de relâcher dans la nature tous individus de cette espèce. De même pour l'écureuil gris (sciurus carolinensis), l'écureuil à ventre rouge (callosciurus erythraeus), l'écureuil fauve/écureuil-renard (sciurus niger).

Interdiction de vente pour stopper sa propagation, il attrape facilement les parasites des autres animaux, notamment des tiques porteuses d'une bactérie qui peut transmettre à l'homme la maladie de Lyme (cette maladie peut avoir des conséquences neurologiques graves).

 

Arrêté du 14 février 2018 relatif à la prévention de l'introduction et de la propagation des espèces animales envahissantes sur le territoire métropolitain.

Arrêté du 8 octobre 2018 fixant les règles générales de détention d'animaux d'espèces non domestiques.